Nathalie Viudez

Éveil musical

Technique vocale, spectacle chanté, création d’instruments de musique, de 0 à 3 ans, 35 minutes.

Nathalie Viudez propose un travail sous forme de jeux et de thématiques autour des paramètres du son, du volume, de la vitesse d’exécution du son, des sons graves / aigus, de la hauteur du son, sons rapides, sons lents, tout en racontant des histoires avec une caisse d’instruments grâce à laquelle les enfants vont pouvoir jouer. Il y aura également des temps de comptines sur lesquelles les enfants devront essayer de marquer la pulsation avec leur corps.

Avec les plus grands, Nathalie propose des jeux de cartes avec des objets, des paysages, écoute de sons qu’ils doivent associer aux images. C’est une sorte de sonothèque. Ils découvrent et utilisent ensuite des instruments : beaucoup de petites percussions, d’instruments à vent (flûte, harmonica, sifflet), des instruments ethniques comme la cabassa et le sistre originaire du Brésil.

Objectifs

Nathalie Viudez a une pratique de l’éveil musical depuis une douzaine d’années. Il permet d’affiner l’écoute des tout-petits, car apprendre à écouter va leur servir pour la mise en place du langage dans un cadre sécurisé et bienveillant. Le travail se fait également sur la motricité, l’expression corporelle, les jeux de mains et les rythmes, le respect, sur la synchronisation entre le geste et la musique.

Les objectifs sont multiples, comme développer l’acuité auditive de l’enfant, apprendre à écouter, et pour les tout petits faire des comparaisons sonores. Il y a un travail sur les paramètres de sons ainsi que sur le « gribouillage sonore » c’est-à-dire la cacophonie. C’est un aspect très important pour la sociabilisation. Une caisse pleine d’instruments est présentée avec laquelle les enfants peuvent faire des expérimentations. Il y a en premier lieu une écoute dirigée par l’adulte sous forme de jeu, puis de l’expression corporelle en marquant la pulsation avec le corps (doigts, pieds…). Le gribouillage sonore, pour sa part, oblige à attendre son tour. Les enfants secouent, grattent, soufflent dans les instruments. Ils ont le nom des instruments et leur mode de fonctionnement. Il y a une observation intense pour répondre à leurs attentes. Sous ce travail anodin se mettent en place les prémices du langage. Les ateliers se terminent par un retour au calme avec une petite comptine sur laquelle on peut sonoriser avec son corps.

Pour les enfants rien n’est futile, même les comptines servent à apprendre les consignes et les règles de la vie qui forgent le caractère de l’enfant tout en lui permettant d’évoluer dans un cadre sécurisant.

63 boulevard Silvio Trentin, 31200 Toulouse

05 34 41 14 44

communication@abcactionsculturelles.com