Kako, percussionniste

Ateliers pour enfants autour de la percussion

Groupe de 5 à 10 personnes, de 30 mins à 1h (à déterminer selon l’âge et la capacité de concentration des participants)

Kako Koné propose des ateliers autour de la percussion, du djembé, du doon-doon, des maracas, du chant et de la danse, dans une approche spécialisée et adaptée à chaque public. Ces ateliers s’adressent autant aux adultes qu’aux enfants.

 

Le but n’est pas d’aquérir une technique particulière, mais plutôt de créer un moment de partage autour de la musique et de la danse et d’apprendre à lâcher prise. Kako construit la musique avec les participants, en fonction de ce qu’ils sont. Il puise dans leur histoire, leurs forces et leurs faiblesses pour développer des liens humains à travers la musique. L’idée est d’utiliser les différences de chacun pour construire ensemble.

 

Kako travaille sur une méthode d’initiation mais tient à ne pas fixer une trame de cours rigide, il préfère s’adapter à son public au fil des séances.

 

La pratique de la danse ou des percussions présente de multiples apports au niveau social, affectif, moteur et cognitif. Kako transforme ces arts en outils sociaux. L’intérêt des ateliers est ainsi de contribuer au développement personnel et relationnel de chaque participant. 

 

Ces ateliers favorisent l’échange entre les participants, ainsi qu’avec le personnel de la structure. 

 

Kako anime des ateliers en IME depuis 5 ans avec succès. Ces pauses musicales dans le quotidien des structures apporte un certain soulagement aux accompagnateurs, quelque chose de nouveau qui fait vibrer tout les participants quelques instants chaque semaine.

 

Afin de donner une dimension un peu plus large au processus de ses ateliers, Kako propose de fabriquer avec les groupes les instruments utilisés par la suite. 

 

Les ateliers peuvent également donner lieu à un spectacle de fin d’année si les participants le souhaitent et que la situation y est favorable.

Objectifs

 

  • Favoriser le développement de la concentration et de l’écoute de l’autre
  • Favoriser la cohésion du groupe et la synchronisation
  • Soutenir la pratique musicale en tant que vecteur de communication et d’expression corporelle
  • Stimuler l’investissement et l’image de soi
  • Apprendre la structuration des différents rythmes
  • Trouver du bien-être dans le lâcher-prise
  • Partager un moment de joie
  • Construire un projet commun

Kako Koné

Intervenant artistique, musicien, chanteur, percussionniste

 

Originaire de Côte d’Ivoire, Kako devient musicien très jeune en jouant des congas, falfata, tamalé et beiz dans les fêtes de quartier de Bouaké où il a grandi. À 13 ans, il se perfectionne comme djembéfola chez les grands maîtres percussionnistes Sungalo Coulibaly et Adama Dramé. 

 En 1995, il devient professeur de percussions en France et continue à jouer dans divers groupes en tant que djembéfola, percussionniste et choriste (en France et en Afrique). 

 En 1998 il est musicien, soliste et compositeur du quintet Instant Tanné et il joue également pour la création de danse « Bubinga » de James Carlès à Toulouse. 

 À partir de l’an 2000, il devient accompagnateur de cours de danse et stages avec divers danseurs. 

 Passionné par ce qu’il fait, Kako, continue d’accompagner musiciens et danseurs, et continue sa carrière en tant que leader de son groupe Karré’Manding.

 Parallèlement à ses activités de musiciens, Kako anime des ateliers de percussions, de chant et de danse, depuis 5 ans avec succès. En 2014, via une connaissance, Kako  a commencé à animer ces ateliers dans les IME. Dans sa démarche d’accompagnement des publics particuliers, il a ensuite pendant 2 ans développé ses ateliers à la maison d’arrêt pour adolescents de Lavaur, mais aussi à la prison de Seysses.

 Kako est intervenant artistique, mais aussi musicien et l’un ne va pas sans l’autre. Il a autant besoin d’être sur scène que de partager sa passion avec d’autres. 

63 boulevard Silvio Trentin, 31200 Toulouse

05 34 41 14 44

communication@abcactionsculturelles.com